Un intérêt particulier pour les morts (Lizzie Martin #1) de Ann Granger (Lecture Commune)

Un intérêt particulier pour les morts.png

Un livre que nous avions tellement hâte de commencer toute les deux que nous avons décidé de le lire ensemble !

Avis d’Aurélie

Ce livre je l’attendais avec beaucoup d’impatience. Précieusement gardé pour cette période de l’année j’avais été intriguée par la couverture mais surtout par son titre ! Puis en lisant la quatrième de couverture, c’était fini j’étais totalement embarquée ! Ni une ni deux, il a finit dans ma PAL attendant l’automne pour savourer au moins l’ambiance brumeuse d’un mystère dans le Londres du 19e siècle…

Ma critique sera rapide étant donnée qu’il s’agit d’une lecture commune et que je pense qu’Avec Anne nous avons à peu près le même avis sur la question. Ce livre était vraiment prenant et j’ai vraiment adorée ma lecture ! L’ambiance est parfaite, je m’y suis retrouvée plongée de part les décors décris, l’ambiance surtout et ces détails que l’auteur rajoute sur l’époque qui viennent donner vie et réalisme à la lecture. Ainsi, elle nous parle des mines, du travail des enfants mais aussi de les découvertes des premiers fossiles et la montée du darwinisme ! Sans parler de Londres qui est en pleine transformation et qui se trouve en plein centre de l’histoire.

Les personnages sont drôles ou attachants et c’est un vrai plaisir de les suivre. J’étais étonnée de découvrir un double point de vue qui change en fonction des chapitres. Etonnée, mais ça ne m’a pas dérangée, bien au contraire, j’ai trouvée que cela donne une meilleure dynamique à l’intrigue et surtout, cela nous permet de nous attachée très vite aussi bien à Lizzie Martin qu’à l’inspecteur Benjamin Ross. Une petite pensée aussi pour Bessie que je trouve géniale comme personnage et qui m’a particulièrement touchée. De même, les autres personnages sont tout aussi intéressant à suivre, et j’espère en retrouver certains dans les prochains tomes.

Pour ce qui est de l’intrigue en elle-même, elle était vraiment très intéressante à suivre. J’aime les enquêtes dans lesquelles on va découvrir les petits secrets de chacun et où on finit par soupçonner quasiment tout le monde tant il existe de personnages qui aurait pu commettre le crime. Ici j’ai bien été servie ! Je tournais et retournais les pages en me disant constamment « Non mais c’est sûr, c’est lui le coupable ! », « enfin, elle est pas très clean non plus celle-là ! ». Je me posais tout un tas de questions et je n’avais qu’une envie, arriver à la fin pour avoir une réponse ! Réponse qui, d’ailleurs m’a plutôt surprise au final, donc c’est parfait ! Enfin, parfait pas totalement puisque justement j’aurais voulu avoir plus de détails sur le mobile de meurtre ou plutôt sur les péripéties qui ont menée la victime jusqu’à son lit de mort. Je n’en dirais pas plus, parce que c’est le genre de livre pour lequel il vaut mieux ménager la surprise !

En bref, une lecture bien sympathique que je vous conseil chaleureusement ! Si vous n’avez pas essayé et que vous aimez les ambiances du Londres du 19° siècle et les romans historique policiers un peu « thé anglais » mais avec un peu d’action, ce livre est fait pour vous.

Avis d’Anne

Ce livre a été une vraie bonne surprise avec un mélange très bien dosé entre roman historique et roman policier. C’est un livre que j’avais plaisir à retrouver chaque soir et que j’ai lu assez rapidement. Dès le début, l’écriture m’a convaincu grâce à de belles descriptions très immersives qui nous plonge dans le Londres brumeux du XIXème siècle.

Historiquement parlant, j’avoue avoir été un peu craintive de que ce que j’allais pouvoir trouver, ayant peur qu’Ann Granger ne nous resserve les mêmes clichés de cette époque ,pas faux en soi mais tellement repris partout qu’on s’en lasse. Mais bonne surprise puisque elle agrémente son roman de vraies questions de société -le travail des enfants, inégalités sociales, découverte des fossiles et ses conséquences- remise en question de l’Eglise et du créationnisme, sans réellement exploiter tout ses thèmes, elle a le mérite de les mentionner. Si ce n’est pas assez présent pour devenir un roman de moeurs, ça s’en rapproche parfois et c’est très agréable.

L’enquête est bien mené avec consistance, logique et constance dans les événements. Bien rythmé, le récit se n’essouffle jamais et garde entière l’attention du lecteur grâce aux petites (ou grandes) révélations qui le parsèment. En revanche, la fin et la révélation sont très rapides et m’ont laissé un petit gout d’inachevé puisque j’aurais aimé en savoir plus sur les circonstances de l’avant meurtre.

Aussi, je me dois de vous parler de ce qui est pour moi, le vrai moins du livre, présent dans tout le roman et jamais remis en question, qui est cette espèce de dichotomie mise en place dès le début entre la société bourgeoise londonienne et les ouvriers, domestiques, ou bien vite l’on comprend que ceux qui ont de l’argent et du pouvoir sont des personnages viciés à plus ou moins haut niveau, comparé aux gens modestes ou pauvres à qui l’on donnerait le bon dieu « presque » sans confession.

Le manichéisme est toujours très embêtant dans un roman car il implique toujours que l’auteur ne concoit pas l’Homme tel qu’il est, perdant de fait un peu de réalisme dans son récit, ce manque de profondeur psychologique et philosophique se devait d’être pointé du doigt mais il faut bien prendre ce roman pour ce qu’il est, un très bon divertissement qui a le sens de l’intrigue et à l’approche historique intéressante.

Mine de rien et malgré un esprit un peu consensuel et un peu naïf, le roman dans son ensemble est très bon, et même s’il ne bouleversera pas vos consciences, il vous fera passer, comme à moi et Aurélie un très bon moment de lecture ! J’achèterai la suite avec plaisir 🙂

Publicités

3 commentaires

  1. […] Encore une lecture commune pour ce mois d’octobre, mais entre nous cette fois comme nous avions pu le faire auparavant avec 10 petits nègres et Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur ! Lecture vraiment appréciée et qui donne envie de découvrir la suite des aventures de Lizzie Martin et Ben Ross ! Pour en savoir plus vous trouverez nos avis juste ici ! […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s