Le Noeud de la sorcière (All Souls #3)— Deborah Harkness

Le noeud de la sorcière.png

 

J’ai fini la trilogie All Souls avec « Le Nœud de la Sorcière » de Deborah Harkness en fin de semaine dernière et j’ai mis quelques jours à redescendre de ma lecture. J’ai encore du mal à me dire que je l’ai finit et je me suis tellement attachée aux personnages qu’ils vont vraiment me manquer. J’ai, comme pour le deuxième tome, lut ce tome-ci en lecture commune avec la blogueuse Plus.Sain.plement (anciennement Mona) dont vous trouverez la chronique sur son blog en fin de semaine (je vous rajouterez le lien lors de sa parution !)

On retrouve dans ce dernier tome ce qui fait le succès et la particularité de cette trilogie selon moi :

Une intrigue parfaitement menée. Il restait encore pas mal de questions sans réponses à la fin du deuxième tome et ce dernier tome vient très bien y répondre. On découvre enfin les secrets de l’Ashmole 782 et, je ne sais pas pour vous, mais moi  je ne m’attendais pas vraiment à ça ! Même si parfois il restait quelques problèmes de rythmes qui venaient clairement me couper dans mon élan, ce volume reste riche en rebondissements et révélations. Les quelques longueurs s’avèrent en réalité nécessaires pour creuser un personnage ou compléter une zone d’ombre, donc on pardonne ! De même, je suis agréablement surprise par les liens que continue de faire l’auteur entre de petits détails du premier tome qui ne prennent leur importance que dans ce dernier tome ! J’étais devant le livre en me disant « Mais j’avais complètement oublié ça ! C’était donc pour ça ! ». Et je m’exclamais et débattais de tous les nouveaux rebondissements avec ma compagne de lecture ce qui a rendu l’aventure encore plus sympathique !

Des personnages principaux toujours aussi attachants et qu’on se plaît à suivre. Encore une fois, Matthew et Diana sont des personnages avec du caractère et qui ont chacun leurs particularités. C’est une véritable équipe qui fait des étincelles et où chacun est nécessaire à l’autre aussi bien émotionnellement que pour régler les problèmes qui vont se mettre sur leur chemin et celui de leurs proches. Je pense en avoir dit suffisamment sur ces deux-là dans les chroniques des deux autres tomes que vous trouverez ici et ici !

Des personnages secondaires aussi attachants que les principaux et qui ne sont pas là que pour combler des vides et faire tapisserie ! Ça fait vraiment du bien de voir que les personnages secondaires continus à être creusé, réfléchit et à avoir une place marquée dans le récit. Surtout que pour la plupart, on ne les a pas beaucoup vu dans le deuxième tome et ça fait plaisir de les retrouver. Isabeau et Sarah notamment que j’ai vraiment été ravie de retrouver et qui sont toujours fidèles à elles-mêmes ! Elles me font bien rire à être aux antipodes l’une de l’autre mais du coup à parfaitement se compléter aussi. De même, j’ai été tout aussi ravie de retrouver Marcus, Marthe, Gallowglass, Miriam ou même (SPOILER : Jack !!! J’étais tellement heureuse de le voir !! Par contre son comportement d’enfant ou jeune adolescent alors que c’est un vampire qui a vingt ans depuis plusieurs centaines d’années m’a quelque peu déroutée…). Il était même étrangement plaisant de retrouver le père Hubbard que je ne portais pourtant pas vraiment dans mon cœur dans le tome 2. Gallowglass reste tout de même mon coup de cœur dans les personnages secondaires, même si la tournure que lui a fait prendre l’auteur m’a déstabilisée voire même plutôt agacée. (SPOILER : Faire de sa fidélité une conséquence de sentiments amoureux qu’il aurait envers Diana est vraiment dommage ! Une des choses que j’appréciais dans ce roman c’était l’absence de triangle amoureux et le fait qu’on pouvait être lié à quelqu’un sans forcément avoir des sentiments amoureux mis en jeux. Petite déception donc…).

De nouveaux personnages qui amènent un petit bol d’air frais… ou pas ! Je m’explique. Autant Fernando et Chris ont été un régal à découvrir ! Même si j’avais un peu de mal avec Chris au départ qui m’agaçait un peu et dont je ne voyais pas l’utilité, il m’a bien fait rire et j’ai appris à l’apprécier. Fernando lui et juste parfait, le genre de personnages secondaires qu’on ne peut qu’apprécier ! D’autres viennent apporter des réponses et sont nécessaires à l’avancée de l’histoire comme Benjamin (dont je ne dirais pas grand-chose pour ne pas spoiler mais qui est une véritable pourriture !). Mais voilà, il y a aussi quelques nouveaux personnages dont on aurait bien aimé se passer ou plutôt qui, selon moi, ont mal été introduits. Soyons honnête, il y en a surtout une : Phoebe ! On sent que l’auteur veut qu’on l’aime bien mais au final, on obtient tout le contraire. Pour moi, c’est un personnage qui vient en terrain conquis et qui la ramène même quand on lui demande pas son avis comme si elle savait tout sur tout. Bref, elle m’agace profondément. Là où Diana a dû mériter sa place, on a l’impression que Phoebe est juste parfaite et mérite d’être aimé, voire même adulée tout de suite. Il y a même un moment où je me suis demandé si ce n’était pas elle qui était devenue l’héroïne du roman. En fin de volume, elle m’est simplement indifférente mais voilà je trouve qu’elle n’a qu’un seul intérêt : être la compagne de Marcus. Il y a également deux autres nouveaux personnages dont je ne parlerais pas ici par soucis de ne pas spoiler mais que je suis ravie d’avoir rencontrée dans ce tome même si leur apparition rend le rythme plus lent vers la fin selon moi. (SPOILER : Rebecca et Philippe Clairmont-Bishop, les enfants de Diana et Matthew dont, au passage, je n’approuve pas le fait qu’on en ait fait un cimetière en leur donnant les noms des morts… Enfin bref ce n’est que mon avis !).

Que dire de cette fin de trilogie au final ? L’univers est toujours bien mené et c’est triste de quitter les personnages mais je trouve que le dénouement de l’intrigue manque de punch. D’un autre côté, je ne peux pas m’empêcher de me dire que ce n’est qu’un au revoir aux vues de certains évènements de fin de volume (SPOILER : Philippe qui rend la flèche de la déesse à Diana en lui disant que les dangers ne sont pas tous éloignés ou encore le fait que Gerbert serait en train de manigancer une vengeance). De plus, il semblerait que Mme Harkness soit en pleine écriture d’un roman sur Matthew et sa vie à l’époque Elizabeténne qui sera appelé « The Serpent Mirror » et une série qui adaptera la trilogie en préparation ! Bref, je pense que mon aventure avec Diana et Matthew est loin d’être terminée !

Encore merci à Mona (désolé, pour moi tu t’appelleras toujours comme ça !) pour cette lecture commune, j’espère que l’on pourra s’en organiser d’autres ! C’était une super expérience de pouvoir parler des rebondissements au fil de la lecture.

Je tenais aussi à souligner que ce tome est séparé en plusieurs parties en lien avec les signes astrologiques et j’ai beaucoup aimé ce principe ! Le détail qui tu , oui je sais vous êtes ravis de le savoir !

 Comme toujours je vous attends en commentaire pour échanger sur le sujet et répondre à vos questions 😉 

Aurélie

Ce roman rentre dans le cadre du challenge des Sagas 2016 et de nos lectures spéciales Halloween ! (Personnellement je continu aussi en novembre d’ailleurs !)

Publicités

8 commentaires

    • C’est gentil merci pour le compliment ça me fait vraiment plaisir !! 😀 J’avais peur d’oublier encore quelques éléments, mais du coup je suis rassurée ! Et oui cette saga elle est juste géniale, c’est une super découverte !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s