Orgueil et Préjugés – Jane Austen

Orgueil et Préjugés Jane Austen.png

 

Ce livre, ça fait des années maintenant que je dois le lire et que je ne le fais pas ! Il est donc tout naturel que je l’ai ajouté à ma liste pour le challenge des livres que je n’ai toujours pas lus ! Et bien c’est maintenant chose faite ! Je sais enfin qui sont ces fameux Elizabeth Bennett et Mr. Darcy.

Je m’attendais à quelque chose de long, lent et d’une simple romance tout ce qu’il y a de plus platonique et voilà que je découvre tellement plus que cela ! En effet,  on se retrouve propulsé dans la province anglaise de l’époque avec ses habitants ni pauvres, ni assez riches pour être de la haute société et avoir le respect des riches familles londoniennes. On va donc y suivre la famille Bennett et plus précisément Elizabeth la seconde fille de la famille et des conséquences que va avoir sa rencontre avec Mr Darcy sur sa vie et celle de sa famille.

J’ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture qui était étrangement fluide. La plume de Jane Austen nous laisse découvrir avec subtilité les bons comme les mauvais côtés de la société anglaise. On y aborde notamment le sujet du mariage et de la position des femmes qui, si je l’ai bien compris, est un sujet autour duquel tourne pas mal de ses romans. J’ai noté également beaucoup d’humour dans ce livre et au-delà d’une romance j’y aie trouvé une vraie critique de la société qui est toujours bien actuelle.

Au final, ce sont les personnages qui font toute l’histoire puisque c’est leur personnalité ainsi que leur vision des choses qui font que l’histoire avance de telle ou telle façon. Tout vient de quiproquo et de mauvaises interprétations qui se transforment en véritables malentendus qui prennent des proportions beaucoup trop grandes et qui détournent bien souvent de la vérité. En fait, ce qui fait la force du Roman c’est que les personnages sont bien loin d’être parfaits ! Entre la mère « drama queen » qui se mêle de tout, le père absent qui ne se mêle de rien sauf pour se moquer des autres, la sœur gentille et naïve, l’autre extravertie et libre mais au point d’en devenir vulgaire, une autre cultivée mais parfaitement ennuyeuse et j’en passe ! Tout un cortège de personnages aux défauts plus exacerbés les uns que les autres ce qui crée cet effet comique du roman. Comique mais pas lourd, juste une subtilité délicieuse qui m’ont souvent fait sourire devant mon livre.

Les personnages principaux ne sont d’ailleurs pas en reste. Elizabeth, notre héroïne, a la langue bien pendue et elle sait parfaitement la manier en société pour dire ce qu’elle pense et montrer qu’elle a beau être une femme elle est loin d’être une écervelée. J’ai vraiment appréciée de la voir aussi forte et intelligente voire même indépendante pour une femme de son époque. Elle refuse les traditions si elles lui semblent mauvaises pour elle et a une véritable droiture et des valeurs dont elle ne s’éloigne jamais. Elle pourrait être parfaite si elle n’avait pas un aussi mauvais caractère et un orgueil qui l’empêche bien souvent de se remettre en question. Mr Darcy, quant à lui est riche, intelligent et beau comme tous les héros de roman qui font chavirer les cœurs sensibles et faibles de lectrices que nous sommes. Mais voilà, quand j’ai commencé ce roman je me suis sérieusement demandé ce que tout le monde pouvait bien lui trouver tant il était antipathique et ne disait que des horreurs. Finalement, au fil de ma lecture j’ai découvert le Darcy caché sous l’impolitesse, la médisance et la fierté à la limite de la pédance.

Je n’en révèlerai pas plus de peur de vous spolier mais voilà, il vaut la peine d’être lu. Alors évidemment il ne faut pas s’attendre à des grands étalages d’émotions et de démonstrations affectives mais le roman va tellement au-delà de ça. Finalement, la romance entre Elizabeth et Mr. Darcy n’est qu’un prétexte pour traiter d’un sujet plus large celui des idées reçu et du besoin d’aller au-delà des apparences si on veut connaitre la vérité sur des faits comme sur les gens que l’on rencontre.

Un classique qu’il faut avoir lu et qui donne une belle leçon en nous rappelant que parfois la vérité que l’on pense voir chez les autres n’est que le reflet de notre fierté ou de notre orgueil.

 Etant donné que je pense faire partie des rares amoureux de la lecture à ne pas l’avoir lu je suppose que nous avons de quoi échanger donc n’hésitez pas à venir me faire part de ce que vous en avez pensé ! Vos personnages préférés ? Ce que vous en avez tiré ou si vous avez simplement apprécié votre lecture, ça m’intéresse !

Aurélie

Rentre dans le cadre du challenge de ces livres que je n’ai toujours pas lus

Publicités

12 commentaires

    • Non mais tellement !! Au début je comprenais vraiment pas tout le tapage autour de lui et finalement… Mais c’est pas permis d’être …. Je peux pas spoiler mais aussi bien que ça quoi ! Je vois d’où sont inspirés la plupart des héros de romans maintenant 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Une bonne surprise pour moi également qui l’ai aussi découvert sur le tard ! Du coup je vais probablement lire d’autres romans austeniens. J’ai un petit faible pour la famille Bennett qui sont tous un peu frappés (sauf le père si je me souviens bien) – ils m’ont beaucoup fait rire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s