Peter Pan – J.M Barrie

Peter Pan.png

 

Titre original : Peter Pan

Genre : Conte – Classique – Jeunesse

Éditions : Puffin Chalk

Nombre de pages : 224 pages

 

Peter Pan, un conte que j’avais vraiment hâte de découvrir ! Je me le suis donc procurée en VO parce que ça m’intéressait de le lire dans sa langue originale et aussi, raison très superficielle, parce que la couverture était vraiment belle !

Quoi qu’il en soit je peux clairement dire que j’ai bien apprécié ma lecture malgré un début plutôt laborieux. En effet, j’avais du mal à rentrer dedans pour les premiers chapitres. Le manque d’envie de lire en VO ? L’histoire trop longue ? Peut-être que je n’étais simplement pas d’humeur à lire ce genre d’histoire ? Bref, je n’en sais rien mais quoi qu’il en soit ce n’était pas gagné mais une fois bien lancée je ne me suis arrêtée qu’une fois l’histoire terminée.

J’ai été de surprise en surprise en comparant l’histoire originelle et l’adaptation de Disney. Par exemple, j’étais étonnée de voir que Nana était bel et bien un chien dans le conte d’origine également ! Finalement, je ressors de cette histoire avec la conviction que le conte a très bien été adapté par les studios de Mickey si ce n’est quelques détails, mais vraiment pas grand-chose de grave. Bon, bien sûr, elle est plus édulcorée ! Mais quand on lit le conte on comprend pourquoi. Entre les meurtres sans l’ombre d’un remords, le comportement de Peter et le fait qu’au départ Mr Darling ne voulait pas garder ses enfants, ça aurait fait un peu tâche.

Ainsi, Neverland dont j’avais un souvenir plutôt merveilleux, peut à la fois être le meilleur des rêves comme le pire des cauchemars. Il y vit des sirènes, des pirates, des fées, des Indiens, etc. Tout est là pour faire de rêves d’enfants (ou des plus grands aussi :p) une réalité. Mais voilà, pour chaque merveille, quand on creuse il y a quelque chose qui cloche, quelque chose de malsain ou de mauvais dans chacun d’eux. Neverland est un véritable terrain entre l’enfance et l’âge adulte.

Mais une des plus grosses surprises pour moi, c’est sans aucun doute Peter Pan et son comportement ! Autant, on savait tous que Clochette avait un vrai côté peste, autant Peter Pan (même s’il n’était pas parfait) ça allait. Dans la réalité, Peter n’a presque que des défauts : égoïste, égocentrique, imprudent, colérique, effrayant même parfois et carrément despotique. Bref, il n’a que peu de véritables bons côtés qui le rendraient véritablement sympathique. Mais au contact de Wendy, que j’ai trouvé moins nunuche dans le conte original que dans le Disney, il se dévoile un peu plus et finit même par en devenir touchant. Grandir est vraiment une peur profonde pour Peter et sa haine des adultes n’arrange rien. La relation qu’il a avec Wendy m’a vraiment touchée, (notamment deux scènes : celui de la danse et de la baie aux sirènes, je ne rentre pas dans les détails pour pas Spoiler) ainsi que la fidélité de Tinker Bell alias Clochette envers Peter.

Autre duo vraiment sympathique : Hook (Crochet) et Mr Smee (Mr Mouche) que j’ai trouvé vraiment drôle et sympathique malgré leurs rôles de méchants. Petite mention aussi au crocodile qui fait tic-tac et qui sera toujours un vrai régal à voir comme à lire !

Un récit vraiment poétique avec des réalités de la vie imagées pour être comprises par des enfants, comme tout contes d’ailleurs ! Mais voilà, la fin est arrivée et là… mais quelle frustration ! Mais quelle frustration ! Je n’ai pas du tout aimé la fin qui m’a laissé une horrible impression au fond du ventre et qui m’a fait tellement mal au coeur que dans mon esprit la phrase « Et si… » s’est mise à tourner en boucle.

Bref, une bien jolie découverte et un conte que je suis ravie d’avoir lu dans son texte original. Même si la fin m’a laissée une boule dans la gorge et que le début était difficile j’en garde un vraiment bon souvenir, au point de vouloir peut-être réadapter l’histoire à ma manière…

Et vous l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensez ? Avez-vous envie de le lire ? Le début a-t-il été aussi difficile pour vous que pour moi ? La fin aussi frustrante ? N’hésitez pas à laisser un commentaire pour qu’on en parle 😉 

Aurélie

Rentre dans le cadre du challenge des contes et réécritures de contes.

Publicités

5 commentaires

    • Chacun sa sensibilité littéraire, après il est vrai qu’il n’aurait pas fallu qu’il soit plus long mais moi ce genre de monde tout fantastique j’aime beaucoup mais il est vrai que ça change un peu du Disney. Mais oui Nana est bien un chien ça m’a fait rire xD

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s