Charlie de Stephen King #7

 

Charlie.png

Genre : Thriller

Edition : Le Livre de Poche

602 pages

Charlie est le premier roman de Stephen King que je lis. Pourquoi celui-ci d’abord et pas un autre plus connu ? Tout simplement car je l’avais dans ma bibliothèque depuis l’adolescence et que c’était l’occasion de l’en sortir.

Je connais évidemment S King, et ai vu bon nombre des adaptations cinéma qui ont été faites de ses livres, mais n’en avait jamais lu, c’est maintenant chose faite avec Charlie, qui bien que n’étant pas le plus connu, ni le plus horrifique n’en reste pas moins un excellent livre qu’on ne lache pas avant d’arriver au bout. 

On y suit la petite Charlie, fillette au pouvoir de pyrokinésie accompagnée de son père, tout deux sur la route fuyant une organisation gouvernementale secrète du nom de « La Boite ».

Le roman est divisé en deux parties : D’abord le road trip/ la fuite bourrée d’embûches des deux personnages principaux  puis la détention de ceux ci dans les locaux de La Boite ou ils vont être soumis à bon nombre d’épreuves jusqu’au dénouement final.

Ce roman est vraiment haletant, on suit les péripéties de Charlie et son père, les prenant de plus en plus d’affection au fil des pages, des secrets révélés et des raisons qui les ont poussées à s’échapper et vivre une vie si instable et dangereuse.

On est, dans ce livre, beaucoup plus proche d’un livre de thriller à suspense mêlé de fantastique que du livre horrifique, pourtant j’ai vu en la personne de Rainbird, un personnage qui compte, pour moi, parmi les pires qui m’ait été donné de lire.

Homme malsain au possible, au passé incertain et aux ambitions absolument terrifiantes, il est le seul dans le roman qui m’ait fait réellement froid dans le dos.

On y trouve aussi une critique à peine voilée du pouvoir et surtout de son utilisation par le gouvernement. Stephen King pose les bonnes questions : Se doit-on d’accorder une confiance aveugle en notre gouvernement ? Finalement, qui de Charlie ou des représentants de la Boite est le plus dangereux pour la société ?

N’ayant pas de points de comparaison, je ne peux pas classer Charlie et vous dire s’il est mieux ou moins bien qu’un autre de King ( et de toute façon, cela est personnel à chacun ) mais ce que je peux assurer, sans l’ombre d’un doute, c’est que j’ai beaucoup aimé lire Charlie, et je vous en recommande la lecture (si ce n’est déjà fait).

Je compte bien lire d’autres King par la suite, et je pense que le prochain devrait être Rage qui par sa thématique et le débat qui s’en est ensuivi me fait très envie.

Anne. 

 

Publicités

10 commentaires

  1. (J’ai ri au « libérée, délivrée » du résumé). Je lis peu de Stephen King parce que je suis un peu froussarde par nature. Et que je garde un souvenir horrifié de « Ca ». Mais si celui-ci n’est pas trop flippant, je me laisserai peut-être tenter.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s