Prédateurs – Maxime Chattam

Prédateurs

Auteur : Maxime Chattam
Genre : Thriller
Éditeur(s) : Albin Michel (22,30€) et Pocket (8,40€)

Prédateurs, deuxième tome de la série du « Cycle de l’Homme et de la vérité » (chaque tome peut être lu indépendamment les uns des autres). Un roman qui me laisse un peu perdue. J’adore Maxime Chattam (je pense que vous vous en rendrez très vite compte), mais pour le coup je pense que c’est le moins bon thriller que j’ai lu de lui. Le problème, c’est qu’il n’est pas vraiment mauvais non plus (d’où ma frustration).

Pourtant le cadre et l’histoire étaient plus que prometteurs ! Une tuerie en pleins milieu d’une guerre. En bref, des meurtres au milieu de milliers d’autres et surtout l’implication de la police militaire qui est une brigade que, personnellement, je n’ai jamais vu exploitée dans un livre.

Comme toujours, Maxime Chattam s’intéresse à la nature humaine et en particulier à ses mauvais côtés qui le passionnent ou, plus exactement, qui le fascine. Quelle est l’origine du mal ? Pourquoi l’être humain pourtant capable des meilleures choses peut aussi être le déclencheur et l’acteur du pire de notre nature ? Ce sont des questions récurrentes chez cet auteur.

Je ne mettrai pas ce livre (tout comme la plupart de ses thrillers) entre les mains des âmes sensibles. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’auteur ayant fait de la criminologie et s’intéressant de près au sujet, ses descriptions sont souvent exactes et ne s’embarrassent pas de ce que j’appellerai des « filtres » pour rendre les faits moins horribles. Les scènes de crimes sont parfaitement décrites et sont souvent effrayantes quand on sait qu’un être vivant serait bel et bien capable de ce genre d’horreur. Les personnages et leurs passés sont remplis de cicatrices et c’est une lecture parfois difficile.

Même si j’ai trouvé qu’il y avait quelques fois des longueurs à certains moments de l’histoire, l’addiction qui vous gagne au fil des pages reste quand même là. C’est une des raisons pour lesquelles j’adore cet auteur et je l’ai un peu retrouvé ici. Cependant, et pour la première fois depuis que je lis du Maxime Chattam, je me suis attendue à la fin. J’avais compris depuis un moment qui était le tueur malgré les tentatives de l’auteur pour perdre le lecteur. J’ai simplement eu un léger doute à la fin, me disant que peut-être finalement j’allais être surprise mais… non !

J’avais beaucoup d’attente envers ce livre. L’intrigue, le cadre, les personnages me semblaient vraiment originaux et j’ai été légèrement déçue. Le livre n’est pourtant pas mauvais mais simplement je pense que je monte toujours la barre très haut avec Mr Chattam et que donc je suis plus facilement déçue quand j’en aime un moins que les autres.

Mais c’est pas grave, j’en ai encore beaucoup à lire et je me consolerai sûrement avec. Il est difficile de ne faire que des perles et il faut donc être indulgent.

Au final, je lui ai quand même mis trois étoiles sur GoodReads, vu que c’est surtout ma déception qui m’a donné autant de mauvais points à souligner et que le livre est quand même pas mal. Le cadre d’une guerre où la mort est pourtant devenue une habitude mais où des morts apparaissent au sein même des rangs par un psychopathe qui ne tue qu’au nom de lui-même et par simple plaisir reste un paradoxe intéressant à explorer.

Simplement, si Maxime Chattam vous intéresse je ne vous conseille pas de commencer par celui-ci voilà tout !
N’hésitez pas à venir débattre dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux si vous êtes d’accord ou si vous ne l’êtes pas ! Même simplement venir pour dire que vous avez l’intention de le lire ou non, si vous avez lu d’autres livres de l’auteur et ce que vous en avez pensé !

Aurélie

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s